Construction immobilière n’échappe pas aux bouleversements majeurs occasionnés par la Tech

L’innovation ne touche pas seulement le secteur des technologies!

Avec l’arrivée du numérique et de l’intelligence artificielle, nous vivons actuellement la 4ième révolution industrielle. Toutefois, considérant divers facteurs comme une demande croissante des consommateurs pour certains produits, des limitations au niveau des équipements de production notamment dans les startups ou encore l’accès limité à certaines ressources du fait des normes environnementales ou des prix en constante augmentation, l’innovation ne touche pas seulement le secteur des technologies mais également la mise en place de l’économie de l’usage.

Qu’entendons-nous par « économie de l’usage » dans le secteur de la construction immobilière?

Partage et collaboration sont les mots-clés de l’économie de l’usage.

À titre d’exemple en ce qui a trait à l’immobilier d’entreprise, le partage des espaces communs locatifs comme les aires de stationnement, les salles de conférence ou les bureaux est à privilégier.

Autre exemple qui peut favoriser la productivité et la compétitivité des entreprises œuvrant dans le secteur de la construction immobilière, la collaboration ou encore le partage des connaissances technologiques que détiennent en l’occurrence les startups versus la capacité de production des grandes entreprises implantées depuis un certain temps.

Batimatech, organisme visant à promouvoir les collaborations!

En créant des ponts entre l’écosystème des startups technologiques qui grouille et invente toutes sortes de solutions avec celui des grands groupes œuvrant dans le domaine de la construction, Batimatech s’inscrit dans le concept de l’économie de l’usage.

De plus, en organisant des conférences, des panels et des activités de réseautage, l’organisme permet aux différents acteurs du secteur de discuter des enjeux importants de l’industrie de la construction.