Les entreprises technos, une menace pour l’industrie ?

Les entreprises technos, une menace pour l’industrie ?

L’industrie de la construction prendra-t-elle son avenir en main en misant sur les nouvelles technologies ?

Les grandes entreprises technos représentent-elles une menace pour l’industrie de la construction ? Cette question a suscité beaucoup d’intérêt, le 5 juin dernier, lors des Rencontres de la construction 2019 organisées par les Entreprises générales de France.

Au Québec, comme dans plusieurs pays à travers le monde, l’industrie de la construction est en pleine transformation et cette transformation passe assurément par l’intégration des technologies. Mais quel sera le rôle des grandes entreprises technos dans tout ça ? Vont-elles appuyer les entreprises de l’industrie et les promoteurs dans leur développement technologique, notamment en leur fournissant des solutions et des services, ou vont-elles plutôt devenir une compétition directe et s’emparer de l’industrie ?

Lors des Rencontres de la construction 2019, Laure Ducoulombier, responsable de la chaire construction 4.0 chez Bouygues construction, s’est avancée sur cette question, en présentant d’abord un scénario pessimiste, dans lequel ces grandes sociétés technos seraient à la tête des chantiers de construction et procèderaient à « l’intégration de toute la chaîne de valeur, des ressources jusqu’à la construction, et en parallèle la création d’usines et le rachat de sociétés ». Toutefois, un autre scénario, beaucoup plus optimiste cette fois, prévoit l’intégration, par les entreprises de l’industrie de la construction, des nouvelles technologies, c’est-à-dire « la collecte des données (les ‘datas’), la connexion de l’encadrement de chantier, la suppression de tâches trop pénibles, dans le but de baisser les coûts de production comme cela a été fait dans d’autres industries, etc. »[2].

schéma - le chantier en 2030 Batimatech - Technos

Aujourd’hui, on demande aux constructeurs de travailler sur un plus grand nombre de chantiers en même temps, en le faisant plus rapidement et plus discrètement, le tout à moindre coût pour le client. Mais comment composer avec ces nouvelles exigences, si ce n’est en optimisant les processus et en réduisant les pertes de temps et de matériaux, grâce aux nouvelles technologies ? Les experts s’entendent sur la nécessité et l’urgence, pour les constructeurs, de passer à la vitesse supérieure et d’intégrer les nouvelles technologies à leurs pratiques d’affaires, s’ils veulent conserver leur avance et être en mesure de rivaliser avec les géants de la techno.

Selon Chloé Clair, directrice technique innovation chez Vinci, plusieurs domaines innovants sont très prometteurs et méritent que les constructeurs y portent une attention particulière. Par exemple, selon elle, la puissance de calcul permettra de passer de la conception paramétrique au ‘generative design’, afin de modéliser automatiquement différentes possibilités techniques et architecturales. Le Scan 3D est également un moyen d’aller plus vite en récupérant le réel, et en le transformant en objets 3D pour l’intégrer ensuite à la maquette numérique. Un scan en temps réel des tâches pendant la construction constituera aussi une façon d’optimiser les façons de faire, tout comme les capteurs en relation avec les objets connectés, et la robotique.

L’environnement est aussi un enjeu qui se trouve au cœur de l’évolution de l’industrie de la construction, car les constructeurs ont un rôle à jouer afin de développer des bâtiments durables et écoresponsables qui auront un impact positif sur l’environnement.

Quoi qu’il en soit, les acteurs de l’industrie de la construction doivent agir rapidement et prendre leur avenir en main, et comme l’avancent plusieurs experts, miser sur la technologie est le meilleur moyen de le faire.

Pour en savoir plus : https://www.batiactu.com/edito/gafa-et-start-up-menace-majors-btp-56637.php

[1] Source : « Les Gafa et les start-up, une menace pour les majors du BTP ? », Florent Lacas, 7 juin 2019, https://www.batiactu.com/edito/gafa-et-start-up-menace-majors-btp-56637.php

[2] « Les Gafa et les start-up, une menace pour les majors du BTP ? », Florent Lacas, 7 juin 2019, https://www.batiactu.com/edito/gafa-et-start-up-menace-majors-btp-56637.php